Partir à la rencontre des minorités ethniques lors d’un séjour en Birmanie

Le Myanmar est un pays constitué de populations aux origines et cultures diverses. D’ailleurs, on y dénombre environ 135 ethnies. Parmi les plus connus, il y a les Môns, les Bamars, les Shans ou encore les Karens. Au cours d’un séjour en Birmanie, la rencontre avec ces peuples permet de découvrir une diversité de culture et des traditions encore intactes. Cependant, les territoires de la plupart de ces minorités ethniques sont souvent situés dans les régions lointaines. Ce qui offre une opportunité pour les voyageurs de s’aventurer hors des sentiers battus. Durant l’organisation de votre voyage, voici les territoires ethniques à privilégier.

S’aventurer en territoire Shan dans le Nord-Est

L’État Shan dans le nord-est regroupe majoritairement les Shans ou « peuple libre », le second plus grand groupe ethnique du pays. Il se distingue surtout par leur culture typique que l’on peut découvrir lors d’un trek durant les vacances en Birmanie. En général, les Shans sont à majorité bouddhiste et disposent des cultures et langues semblables à celles des Tays de la Chine, du Laos et de la Thaïlande.

Bien qu’au quotidien, ils ne portent plus leurs habits traditionnels, leur mode de vie fera une très belle expérience d’immersion. Les Shans vivent de la riziculture dans les hautes vallées de la Birmanie, notamment du côté du lac Inle. Si durant un trek dans leur territoire, vous avez l’occasion d’assister aux fêtes du Nouvel An shan par exemple, vous aurez l’opportunité de voir des processions de chars votifs et également leurs costumes traditionnels. Il y a notamment le turban, chemise à col rond et pantalon portefeuille pour les hommes.

Découvrir l’ethnie des Môns durant son périple en Birmanie

Il faudra mettre le cap sur l’axe sud de la Birmanie pour pouvoir rencontrer l’ethnie des Môns. Bien qu’elle soit une minorité actuellement, elle se distingue particulièrement par sa langue, sa religion et l’architecture de ses habitations. D’ailleurs, ce peuple est considéré comme l’un des plus anciens du Myanmar.

Pour rencontrer ce peuple, il est conseillé de s’aventurer vers Moulmeïn ou vers le Rocher d’Or de Kyaikhtiyo. Leur mode de vie et culture ont des similitudes avec celles des Bamars. Concernant les architectures môns, vous pourrez les contempler à travers toute la Birmanie, notamment à Bagan ou encore à Yangon avec la célèbre pagode de Shwedagon. Au cours d’un trek dans le sud du territoire, les voyageurs pourront faire connaissance avec les Môns et découvrir leur quotidien.

Vous aimerez également